Histoire de patiente: l'histoire de l'ostéoporose de Sarah | Tout sur l'Ostéoporose

Vos témoignagesSarah, femme, 75 ans

« C’est incroyable comme de petits changements dans mon mode de vie m’ont aidée à rester indépendante ».

Lire toute l’histoire

Sarah Témoignage

icon 2
Comment tout a commencé
Je n’avais pas encore atteint la cinquantaine quand ma ménopause s’est déclarée. Mon médecin m’a prescrit un THS (Traitement hormonal substitutif). J’étais encore relativement jeune pour entrer en ménopause, et je n’ai pas pensé aux conséquences à long terme sur ma santé. Dix ans plus tard, mon médecin m’a préconisé un test de densitométrie osseuse.
Résultat ? Il s'est avéré que je souffrais d’ostéoporose post-ménopausique.
icon 1
Ce que j'ai changé
Mon diagnostic m’a fait réfléchir aux changements que je pouvais facilement opérer dans ma vie quotidienne pour rester en bonne santé et éviter les risques de fractures. C’était pour moi un sujet de préoccupation majeur : mon mari est malade et je tenais à pouvoir prendre soin de lui.
J’ai adopté une alimentation bien plus équilibrée qu’avant, notamment en mangeant 5 fruits et légumes par jour. Ce qui ne m’empêche pas de me faire plaisir de temps en temps !
Mon médecin m’a incitée à avoir une activité physique régulière. Alors chaque jour, au lieu de prendre ma voiture pour faire des courses dans le quartier, j’y vais à pied ou à vélo. J’effectue également quelques exercices à la maison, ceux préconisés sur www.tout-sur-osteoporose.fr
Mon médecin m’a également prescrit un traitement médicamenteux afin de renforcer la solidité de mes os. Autant dire que je continue à suivre le traitement scrupuleusement.
icon 3
En quoi cela m'a aidée
Je me suis occupée de mes parents jusqu’à leur décès. Je me souviens entendre ma mère dire qu’elle ne voulait pas être un fardeau pour moi, mais qu’elle était trop fragile pour pouvoir y arriver toute seule. À l’époque, je ne comprenais pas, maintenant je sais. A mon tour, je ne veux pas être un poids pour mes enfants. Je veille alors à maintenir un mode de vie sain et actif, aussi pour profiter de mes petits-enfants, c’est pour moi le plus important de pouvoir rester une grand-mère dynamique !
icon 4
Comment je me sens à présent :
De petits changements pour de grands résultats
Je pense que la précocité du diagnostic a beaucoup compté. Les petits changements dans mon mode de vie ont fait, et feront, une grande différence pour ma santé.

FR-NP-162-1118-069773