Témoignage de patient: Diagnostic de l'ostéoporose d'Helen | Tout sur l'Ostéoporose

Vos témoignagesHélène, femme, 70 ans

« Mes petits-enfants, le jardin de mon fils, le soleil, l’exercice et le potager : tout cela m’aide à rester active ».

Lire toute l’histoire

Hélène Témoignage

icon 2
Comment tout a commencé
Peu après mon départ en retraite, j’ai effectué une visite de contrôle. Mon médecin m’a prescrit une batterie de tests, dont un test de densitométrie osseuse. Globalement, mes résultats étaient bons... sauf pour l’ostéoporose.
icon 1
Ce que j'ai changé
Pour être honnête, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. La première fois que j’ai discuté de mon état de santé avec mon médecin, il m’a expliqué sommairement la maladie et nous avons convenu d’une consultation de suivi quelques semaines plus tard.
J’avais fait quelques recherches entre-temps et je lui ai donc posé de nombreuses questions lors de ce nouveau rendez-vous. Il m’a préconisé un programme de soins comprenant un traitement médicamenteux et des suppléments en calcium & vitamine D, un régime alimentaire et des exercices physiques.
J’avais le sentiment que mon mode de vie était suffisamment sain. Même si je grignotais un peu et ne faisais pas d’exercice physique, je me sentais bien ! Je n’ai donc rien changé à mes habitudes.
Quelques mois après le début de mon traitement, j’ai lu un fascicule qui expliquait que l’ostéoporose fait partie de ces maladies dites « silencieuses » : on ne perçoit pas qu'elle affecte la santé, mais les conséquences peuvent être lourdes en cas de fracture.
icon 3
En quoi cela m'a aidée
J’ai compris que l’alimentation et les exercices physiques avaient un rôle essentiel pour rester en bonne santé. Alors j’ai suivi scrupuleusement le programme défini par mon médecin. Et cela s’est avéré plus facile que je ne l’avais imaginé ! Et tant mieux, car je tiens à mener une vie la plus normale possible en jouant avec mes petits-enfants aussi souvent que possible, en sortant avec mes amis, et en cultivant de bons légumes !
icon 4
Comment je me sens à présent :
Je n’ai pas envie que ma maladie prenne le pas sur ma vie, mais je ne souhaite pas non plus devenir un fardeau pour ma famille. Je vais donc suivre le programme de soins à long terme prescrit par mon médecin afin d’adapter au mieux mon mode de vie à la maladie et de rester pleinement active. C’est primordial pour la mamie que je suis !

FR-NP-162-1118-069773