Comment savoir si je souffre d'ostéoporose? | Tout sur l'Ostéoporose

Mieux connaître l’ostéoporose

Et à propos du diagnostic ?
Comment savoir si je suis atteinte d’ostéoporose ?

Comment savoir si je suis atteinte d’ostéoporose ?

L’ostéoporose n’engendre ni symptôme ni douleur (1), c’est pourquoi la fracture est souvent la première expression de la maladie. Il existe pourtant des facteurs de risque d’ostéoporose bien identifiés qui permettent de mettre en place des mesures de prévention de l’ostéoporose et des fractures.

Les facteurs de risque de l’ostéoporose

En présence d’un ou des facteurs de risque suivants, on peut craindre une ostéoporose (2) :
  • Une ménopause précoce (avant 40 ans)
  • La maigreur (un indice de masse corporelle – IMC - inférieur à la valeur 19)
  • La prise de médicaments nocifs pour le squelette (traitement prolongé à la cortisone)
  • Une fracture du col du fémur chez l’un des parents
  • Un âge avancé
  • Le sexe féminin
  • L’inactivité physique
  • Une carence vitaminocalcique
  • Le tabagisme
  • L’alcoolisme

La perte de taille : un signe d’ostéoporose

Il est conseillé de se faire mesurer par son médecin afin qu’il compare la taille actuelle avec la taille mesurée précédemment. Une perte de taille importante peut être le signe de fractures des vertèbres. Pour s’en assurer, le médecin peut vous prescrire une radiographie de la colonne vertébrale. Car il est tout à fait possible d’ignorer la présence d’une telle fracture au niveau du dos : en effet, les fractures de la colonne vertébrale peuvent être indolores (3).

Marie, femme, 72 ansQuand mon médecin m’a annoncé que j’avais perdu près de 5 cm, j’ai été extrêmement surprise. Puis cet étonnement a laissé place à une pensée beaucoup plus banale et je me suis dit : « c’est pour ça que je n’arrive plus à atteindre l’étagère du haut ! » Lire la suite

VidéoLa Cachottière

FR-NPS-0520-00015

La fracture : une complication de l’ostéoporose (1)

Quand la densité osseuse diminue, les fractures peuvent survenir lors de traumatismes minimes (lorsque l’on chute de sa propre hauteur, lorsque l’on soulève un enfant, lorsque l’on s’étire, lorsque l’on éternue…).
Les trois types de fractures les plus fréquents sont (1):
  • Les fractures vertébrales
  • La fracture de la hanche
  • La fracture du poignet.

Le test de densitométrie osseuse (4)

L'ostéodensitométrie sert à mesurer la densité minérale osseuse traduisant la densité de vos os. Elle permet de diagnostiquer un problème d'ostéoporose ou d’évaluer un risque de fracture à long terme.
La mesure est effectuée sur le rachis et le col du fémur. L’examen dure de 10 à 15 minutes et est remboursé par la Sécurité sociale pour les patients et les patientes à risque.

SOURCES:
  1. Institut de rhumatologie, groupe hospitalier Cochin, L’Ostéoporose en 100 questions, éd. GRIO, 2006, https://docplayer.fr/20129167-Osteoporose-en-100-questions.html, consulté le 23 Juillet 2019.
  2. AFLAR, L’ostéoporose n’est pas une fatalité, août 2017, http://www.aflar.org/l-osteoporose-n-est-pas-une-fatalite, consulté le 23 Juillet 2019.
  3. Société française de rhumatologie, Comment se manifeste l’ostéoporose ?, juillet 2019, http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/osteoporose/comment-se-manifeste-losteoporose-0, consulté le 23 Juillet 2019.
  4. Ameli, L’ostéodensitométrie, mai 2017, https://www.ameli.fr/assure/sante/assurance-maladie/prevention-depistages/osteodensitometrie, consulté le 23 Juillet 2019.

FR-NP-162-0219-072517